Finances • Développement • Conseil

SITUATION ECONOMIQUE/INSEE

L'INSEE prévoit une chute du PIB d’environ 20% sur le deuxième trimestre, après le recul de 5,8% enregistré au premier.

Depuis le début du déconfinement l’activité est repartie “prudemment mais nettement” en France, mais le produit intérieur brut (PIB) devrait quand même chuter “d’environ 20%” au deuxième trimestre, et de plus de 8% sur l’ensemble de l’année dans un scénario optimiste, a indiqué ce mercredi 27 mai l’Insee.

L’économie française tournerait actuellement ”à environ quatre cinquièmes de son niveau d’avant crise”, contre deux tiers pendant le confinement, précise l’Institut national de la statistique dans un nouveau point de conjoncture.

“L’activité économique en juin pourrait être de l’ordre de 14% inférieure à la normale (après -25% en moyenne en mai et -35% en moyenne en avril)”, estime l’Insee, laissant augurer une chute du PIB d’environ 20% sur le deuxième trimestre, après le recul de 5,8% enregistré au premier.

Il s’agirait “de la plus importante récession depuis la création des comptes nationaux en 1948”, précise l’institut, qui souligne que cette prévision doit être prise “avec précaution”, étant donné l’incertitude du rythme de reprise dans les semaines qui viennent.